Les 3 types de sondes d'alimentation et leurs effets secondaires







 Raisons qui poussent les parents à conserver la sonde d'alimentation







7 Raisons de libérer votre enfant de la sonde d'alimentation



Abonnez-vous dès aujourd’hui

pour recevoir nos derniers articles et eBook chaque semaine directement dans votre boîte de réception


La gastroparésie est un trouble du système digestif lourdement invalidant qui peut avoir un impact conséquent sur le quotidien et l’état de santé des personnes atteintes. Également appelée le syndrome de « l’estomac paresseux », la gastroparésie se manifeste par un retard de la vidange gastrique – les aliments non digérés restent dans l’estomac pendant plusieurs heures, voire plusieurs jours – ce qui entraîne souvent des vomissements. Cette pathologie est provoquée par un dysfonctionnement du système nerveux autonome, principalement le nerf vague (également appelé nerf pneumogastrique ou nerf cardio-pneumo-entérique).

helping tube fed childLe nerf vague et les muscles innervés de l’estomac permettent d’acheminer les aliments dans le système digestif. Leur dysfonctionnement peut être le résultat d’une maladie, tel que le diabète ou la maladie de Parkinson, d’une lésion nerveuse provoquée par une chirurgie, d’une blessure ou d’origine inconnue. Lorsque la gastroparésie affecte l’équilibre électrolytique ou qu’elle produit un dysfonctionnement gastrique par vomissements auto-induits, ses effets secondaires sont souvent caractérisés par des troubles alimentaires, tels que la boulimie ou l’anorexie mentale.

Bien qu’il s’agisse d’une pathologie plutôt rare, la gastroparésie peut survenir chez les enfants et les nouveau-nés – principalement à la suite d’une maladie génétique ou congénitale telle qu’une hernie diaphragmatique. Cette pathologie peut engendrer de graves problèmes. La nourriture n’étant pas correctement digérée, l’enfant peut souffrir de malnutrition puis d’un retard de croissance voire de problèmes de perte de poids. Dans ce cas, lorsqu’un régime nutritionnel adapté ne parvient pas à améliorer les symptômes, l’usage d’une sonde d’alimentation est la seule solution.

En raison de la dysfonction de l’estomac, la sonde jéjunale doit contourner la partie supérieure de l’appareil digestif pour délivrer les apports nutritifs directement dans l’intestin grêle. Ceci peut être réalisé soit en passant directement à travers la paroi de l’intestin ou, de manière plus courante, par le nez. Bien que cette intervention puisse être pénible pour les enfants et les bébés, ils s’y habituent en général assez rapidement.

Cette procédure ne résout pas le problème, mais elle permet à l’enfant de survivre.

child with a feeding tubeEn raison de la nature même de la maladie, la gastroparésie représente un problème considérable au moment où les parents envisagent de sevrer leur enfant de la sonde. Il est primordial d’envisager le sevrage de la sonde en coopération avec une équipe médicale. L’objectif est de créer des habitudes alimentaires normales. Au cours du sevrage, l’équipe médicale peut personnaliser les prises alimentaires pour l’enfant et avoir recours à certaines médications spécifiques si nécessaire. Chez NoTube, nous avons vu certains enfants atteints de gastroparésie se rétablir grâce à la sonde d’alimentation, mais aussi devenir dépendants parce que la sonde avait été employée trop longtemps. C’est la raison pour laquelle nous combattons le phénomène de dépendance à la sonde, qui peut toucher les parents et les enfants. Nous tentons de donner confiance aux enfants pour qu’ils puissent apprendre à manger et nous voulons que les parents puissent assister aux progrès de leur enfant et se sentir fiers.

Notre approche consiste premièrement à déterminer quelles quantités maximales l’enfant peut manger et digérer. Deuxièmement, nous observons le régime alimentaire et évaluons s’il est adéquat. Troisièmement, nous coopérons avec des médecins locaux afin de déterminer si l’enfant est capable de digérer, et si oui, quels types d’aliments. Il est parfois nécessaire de rassurer les parents sur le fait que leur enfant pourra tout aussi bien se développer sans l’aide de la nutrition entérale.

Bien que la gastroparésie fasse encore l’objet de débats et discussions scientifiques, un enfant diagnostiqué avec cette pathologie peut très bien être sevré de la sonde.
Veuillez prendre en compte l’évaluation diagnostique de votre équipe médicale locale et contactez-nous dès que possible. Nous évaluerons en détail la faisabilité du sevrage et nous vous accompagnerons tout au long du processus.

Peter Scheer