7 Raisons de libérer votre enfant de la sonde d'alimentation








Choisir le programme de sevrage le plus approprié pour votre enfant








Stages de sevrage - Tout ce que vous avez besoin de savoir




Abonnez-vous dès aujourd’hui

pour recevoir nos derniers articles et eBook chaque semaine directement dans votre boîte de réception


Le phénomène de dépendance à la sonde d’alimentation est une conséquence non désirée de la nutrition entérale temporaire, qui se produit lorsque les objectifs nutritionnels de la sonde sont atteints et/ou lorsque la sonde n’est plus justifiée médicalement pour subvenir aux besoins de l’enfant. Si les tentatives visant à stimuler et encourager l’alimentation par la bouche ne suffisent pas à effectuer la transition de la nutrition entérale exclusive vers l’alimentation orale naturelle, l’enfant est alors considéré comme dépendant à la sonde d’alimentation. Ce phénomène affecte l’enfant sur un plan physique, intellectuel et social, et peut conduire les familles à un réel isolement social. Cet article vous propose une analyse du problème de la dépendance et vous présente un programme de sevrage de la sonde.

Les faits

Baby with a feeding tubeLe nombre d’enfants nourris par voie entérale, à l’aide d’une sonde naso-gastrique, d’une sonde de gastrostomie ou d’une sonde jéjunale, a augmenté au cours des 20 dernières années. La nutrition artificielle est utile et souhaitable dans certaines situations. Lorsqu’elle est justifiée médicalement, une sonde d’alimentation sauve des vies ! Cependant, un consensus médical international reconnaît que la transition de la nutrition entérale vers l’alimentation orale (le sevrage de la sonde) doit être effectuée dès que possible, lorsque l’utilisation de la sonde n’est plus justifiée médicalement. De nombreux enfants continuent d’être nourris temporairement par voie entérale alors que l’utilisation de la sonde n’est plus justifiée ou nécessaire !

La dépendance à la sonde

La dépendance à la sonde est « l’effet non désirable d’une nutrition entérale à long terme ». Les conséquences de la dépendance à la sonde peuvent être dévastatrices pour toute la famille, et les enfants souffrent souvent d’un retard de développement.

La stratégie de retrait de la sonde d’alimentation

La sonde d’alimentation ne devrait jamais être envisagée sans un plan de retrait ! Ce plan doit inclure l’estimation du moment opportun pour le sevrage et la méthode pour y parvenir, ainsi que le choix d’une équipe spécialisée. Pour entreprendre un sevrage, il est important de faire appel à des experts afin d’éviter des situations dévastatrices pour toute la famille et pour l’enfant.

Le programme de Graz

Sevrer efficacement un enfant de la sonde d’alimentation requiert un savoir-faire interdisciplinaire important. Il existe différents programmes de sevrage dans le monde.

L’un des programmes les plus connus se nomme le « pNotube Helps childrenrogramme de sevrage de la sonde selon le modèle de Graz ». Ce programme aide les enfants atteints de troubles précoces du comportement alimentaire, en particulier ceux qui ont développé une dépendance à la sonde d’alimentation. Ces enfants n’ont jamais appris à s’alimenter par voie orale. Par conséquent, nous devons leur apprendre à manger de manière suffisante et autorégulée, tout en les sevrant simultanément de la sonde d’alimentation. Deux domaines clés ont été identifiés :

  • Laisser l’enfant éprouver la sensation de faim (approche somatique)
  • Augmenter l’autonomie de l’enfant (approche psychologique)

Le concept d’autorégulation permet aux enfants, dotés dès la naissance de systèmes de régulation par biorythmes, de commencer à rééquilibrer par eux-mêmes leurs apports nutritionnels par voie orale. En parallèle, l’équipe soignante et les parents peuvent commencer à laisser l’enfant décider des moments opportuns de son alimentation, régulant ainsi ses sensations de faim et de satiété.

Ce processus intensif, offert par notre programme de Netcoaching, dure environ 3 à 4 semaines et est encadré par une équipe de spécialistes. Lors des communications avec les parents, l’équipe tente de mettre en place une stratégie de sevrage spécifique à l’enfant, pour l’ensemble du processus de sevrage.

Comprendre l’enfant est la clé du succès

La compréhension de la perspective de l’enfant est la clé d’un sevrage réussi ! Il faut trouver l’accès à la personnalité de l’enfant et stimuler ses capacités sensorielles et motrices. Ainsi, l’enfant montrera de lui-même la direction à prendre pour la réussite de son traitement !

Peter Scheer