Atrésie de l’œsophage, troubles alimentaires et dépendance à la sonde

Atrésie de l’œsophage, troubles alimentaires et dépendance à la sonde

Après la réussite de l’intervention et plusieurs mois de suivi, la plupart des enfants devrait alors être en mesure, d’un point de vue technique, de s’alimenter par la bouche. Il s’avère malheureusement que nombre d’entre eux ont entre temps développé une dépendance à la sonde.